Harcèlement

Harcèlement

harcelementChers parents,

Même si l’année se termine, il nous a semblé important de revenir sur le sujet du harcèlement. Ces derniers mois, une jeune fille a été harcelée par ses camarades dans le cadre du collège et des réseaux sociaux. Confiante, elle avait montré ses identifiants à une « camarade » qui les a utilisés contre elle. L’affaire est gérée par le collège et la gendarmerie, mais nous souhaitions attirer votre attention sur le sujet afin que vous puissiez en parler avec vos enfants qui en ont peut-être entendu parler.

Or, si les enfants « harceleurs » sont finalement peu nombreux, ceux qui « suivent » le sont beaucoup plus. C’est donc à nous, parents, de leur expliquer la gravité de leurs actes lorsqu’ils rigolent parce qu’une ado se moque d’une autre et incite la classe à ne plus lui parler, lorsqu’ils cliquent « j’aime » ou équivalent en ligne sur un message se moquant d’un élève, lorsqu’ils diffusent des photos qui ne devraient pas être publiques…

A nous également de les aider à faire preuve d’empathie, à réaliser qu’ils n’aimeraient pas être à cette place, à prendre aussi confiance en eux pour ne pas suivre aveuglément le groupe, pour comprendre que ce que font les autres est mal et avoir le courage de refuser de le faire. Les ados ont besoin de vivre en groupe, mais à nous de les aider à ne pas être pour autant des moutons, à discerner le bien et le mal. Et à soutenir, même juste par un sourire ou un « bonjour », un enfant rejeté parce qu’un autre élève en a décidé ainsi.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils trouvés sur un site spécialisé.

L’équipe APAF

**************************

Si tu es témoin

Soutenir

Bien souvent, les élèves victimes de harcèlement sont mis à l’écart de la classe. Ne participe pas à cet isolement forcé et n’hésite pas à aller leur parler.

Ne pas rire
S’il cesse d’avoir une “majorité silencieuse”, ou pire, un public hilare face à lui, l’agresseur arrêtera sans doute ses brimades. Les témoins ont un grand rôle à jouer contre le harcèlement à l’école.

En parler
Adresse-toi à un délégué de classe ou à un adulte du collège si tu es témoin d’un cas de harcèlement. S’il existe des médiateurs, ils peuvent aider à dénouer la situation.

Ne pas participer
Si tu reçois un message ou une photo humiliante “à faire tourner”, supprime le message plutôt que de le transférer à tes amis, ou fais une copie d’écran pour alerter un adulte mais ne fais pas circuler. Tu pourras ainsi briser la chaîne du harcèlement.

Convaincre
Si le harceleur fait partie de ton groupe d’amis, essaie de le raisonner et de comprendre pourquoi il agit ainsi. Vouloir faire du mal aux autres est aussi un signe de mal-être.

 

 

apafsite

Les commentaires sont fermés.